Acitrétine et tératogénicité

L'ingrédient actif acitrétine est approuvé pour le traitement des troubles sévères et sévères de la cornification de la peau (par exemple psoriasis, ichtyose, lichen plan). En raison du risque tératogène connu, l'acitrétine est contre-indiquée chez les femmes en âge de procréer, sauf si une grossesse a été exclue avant le traitement et qu'une contraception efficace et permanente est garantie pendant le traitement et après la fin du traitement.

Acitrétine: prolongation de la période de contraception

Selon le BfArM, la période de contraception précédente de 2 ans après la fin du traitement n'est pas considérée comme suffisante. C'est pourquoi il doit maintenant être prolongé à 3 ans. De plus, les patients ne sont pas autorisés à donner du sang jusqu'à 3 ans plus tard.

Pas d'alcool pendant le traitement

L'acitrétine peut être métabolisée en étrétinate par la consommation d'alcool. L’étrétinate se dépose dans le tissu adipeux et a une très longue demi-vie de 120 jours. C'est très tératogène. Pour cette raison, il est interdit aux patients de consommer de l'alcool pendant et 2 mois après la fin du traitement.

!-- GDPR -->