Lacosamide dans le traitement de la neuropathie à petites fibres Nav1.7

Contexte

Le traitement symptomatique de la neuropathie des petites fibres avec des analgésiques a jusqu'à présent été souvent insatisfaisant. La présence de mutations du canal sodium voltage-dépendantes dans cette maladie (en particulier des mutations dans SCN9A, qui code pour Nav1.7) semble maintenant représenter une approche prometteuse pour une thérapie spécifique. Le lacosamide anticonvulsivant est un médicament qui bloque les canaux sodiques Nav1.3, Nav1.7 et Nav1.8.

Fixation d'objectifs

L’étude LENSS (Lacosamide-Efficacy-’N’-Safety in SFN) a donc examiné l’efficacité, la sécurité et la tolérabilité du traitement de la neuropathie des petites fibres par le lacosamide [1].

méthodologie

La présente étude a été randomisée, contrôlée par placebo, en double aveugle et réalisée dans une conception croisée. L'étude a été menée entre novembre 2014 et juillet 2016 chez des patients souffrant de neuropathie à petites fibres liée à Nav1.7.

Les patients ont été assignés au hasard à une forme de thérapie (lacosamide versus placebo). Ils ont reçu soit le traitement verum avec deux 200 mg de lacosamide pendant huit semaines suivi de huit semaines de traitement placebo ou dans l'ordre inverse (d'abord placebo puis lacosamide).

L'efficacité du médicament dans la réduction de la douleur a été établie comme critère principal de l'étude. Celle-ci a été définie comme la proportion de patients avec une réduction moyenne de la douleur d'un point sur l'échelle par rapport à la valeur initiale de l'échelle de douleur «Échelle d'évaluation numérique de l'intensité de la douleur».

Résultats

Un total de 24 patients ont été inclus dans l'étude. Chez 58,3% des patients ayant reçu du lacosamide, la douleur a été réduite en moyenne d'au moins un point sur l'échelle de la douleur. Lors de la prise du placebo, seulement 21,7% des patients ont montré une telle réduction de la douleur (analyse de sensibilité, odds ratio 5,65 [intervalle de confiance à 95% 1,83-17,41]; p = 0,00045).

De plus, 33,3% des patients sous traitement par lacosamide ont rapporté une amélioration de leur situation globale, contre 4,4% dans le groupe placebo (p = 0,0156). De plus, une réduction significative des troubles du sommeil et de l'intensité de la douleur de surface pourrait être observée sous lacosamide. Cependant, aucun effet significatif sur la qualité de vie ou sur les symptômes végétatifs n'a pu être trouvé.

Conclusion

En résumé, l'étude montre que le lacosamide est bien toléré et sûr à utiliser. Il a été démontré qu'il avait des effets significatifs sur la douleur, le bien-être général et la qualité du sommeil chez les patients atteints de neuropathie à petites fibres liée à Nav1.7.

!-- GDPR -->